Le gouvernement indien aurait envisagé une réglementation sur la cryptographie au lieu d’une interdiction

Après avoir activement discuté de l’interdiction totale de l’industrie de la cryptographie, le gouvernement indien reconsidérerait maintenant un changement de tactique. Des rapports plus récents ont affirmé que le pays avait formé un nouveau groupe d’experts pour mettre en œuvre une réglementation plus précise sur le commerce des crypto-monnaies.

Changement de cœur en Inde?

Le deuxième pays le plus peuplé du monde a été indécis dans ses efforts de crypto-monnaie pendant des années. En 2018, la Reserve Bank of India a interdit à toutes les entreprises travaillant avec elle de fonctionner avec des actifs numériques. Deux ans plus tard, la Cour suprême du pays a annulé la décision.

Bien que les Indiens se soient montrés très intéressés par l’industrie, les autorités ont continué de suggérer une interdiction générale. En mars, des rapports ont émergé indiquant que le pays prévoyait de criminaliser les interactions avec le bitcoin et d’autres altcoins.

Alors que certaines institutions s’opposent à des mesures aussi sévères, le gouvernement indien pourrait changer d’avis, selon couverture par The Economic Times. Citant trois sources au courant des discussions internes, le rapport a noté que les autorités «pourraient former un nouveau groupe d’experts pour étudier la possibilité de réglementer la crypto-monnaie en Inde» au lieu de les interdire.

La nouvelle initiative prévoit de donner suite aux recommandations formulées par l’ancien secrétaire aux finances Subhash Garg en 2019. À l’époque, le responsable a conseillé au gouvernement d’interdire aux utilisateurs d’interagir avec les actifs numériques. Cependant, le nouveau comité considère sa vision comme «dépassée».

«Il y a un point de vue au sein du gouvernement selon lequel les recommandations faites par Subhash Garg sont dépassées, et un regard neuf est nécessaire sur l’utilisation des cryptos plutôt que sur une interdiction totale.» – a commenté une source familière avec le sujet.

Actifs numériques au lieu de devises

Les sources ont en outre affirmé que le ministère des Finances avait changé de position à la suite de la forte augmentation du volume des échanges, les habitants étant de plus en plus impliqués dans l’espace cryptographique.

En outre, le comité travaillerait sur l’utilisation de la blockchain pour «l’amélioration technologique» et proposera de nouvelles façons de réglementer les crypto-monnaies en tant qu’actifs numériques au lieu de devises.

Les plans supplémentaires du comité comprennent la collaboration avec la banque centrale du pays sur le développement et le lancement de la roupie numérique récemment proposée (CBDC).

OFFRE SPÉCIALE (sponsorisée)

Bon d’achat Binance Futures 50 USDT GRATUIT: utilisez ce lien pour vous inscrire et obtenir 10% de réduction sur les frais et 50 USDT lors de la négociation de 500 USDT (offre limitée).

Offre spéciale PrimeXBT: utilisez ce lien pour vous inscrire et entrer le code POTATO50 pour obtenir un bonus gratuit de 50% sur tout dépôt jusqu’à 1 BTC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *