Les dirigeants de BitMEX devront faire face à un essai en mars 2022

Les dirigeants de la plate-forme de négociation de produits dérivés – BitMEX – feront face à un procès en mars de l’année prochaine. L’affaire de blanchiment d’argent surviendra 18 mois après le dépôt des accusations. Les anciens membres de BitMEX peuvent encourir jusqu’à 5 ans de prison et une amende de 250000 dollars s’ils sont reconnus coupables.

Le trio se dirige vers le procès

L’année dernière, des responsables américains ont accusé le PDG de la société Arthur Hayes, le cofondateur Benjamin Delo et le directeur de la technologie Samuel Reed d’avoir violé la loi sur le secret bancaire. De plus, les membres de BitMEX ont été accusés de blanchiment d’argent.

Le 11 mai – 18 mois après les premières accusations portées contre eux – le juge du district de New York, John Koeltl ensemble la date du procès est le 28 mars 2022. En outre, Gregory Dwyer – le responsable du développement commercial de BitMEX – fait également face à des accusations mais comparaîtra séparément devant le tribunal.

Même si le siège social de la société se trouve aux Seychelles, le ministère américain de la Justice a accusé BitMEX de ne pas avoir appliqué les procédures de lutte contre le blanchiment d’argent tout en faisant des affaires avec des clients basés aux États-Unis.

Fait intéressant, l’ancien PDG de BitMEX – Arthur Hayes – a déclaré que l’île exotique était un endroit plus pratique pour les affaires car il était beaucoup plus facile de soudoyer les autorités seychelloises plutôt que américaines. Les anciens dirigeants de l’échange de crypto-monnaie pourraient faire face à un maximum de cinq ans de prison et à une amende de 250000 $.

Où était Arthur Hayes?

L’avocate Jessica Greenwood a déclaré au tribunal que Hayes avait «discuté d’une date de remise du 6 avril 2021 à Hawaï». Elle a ajouté que «le plan est d’aviser la Cour avant cette comparution et de discuter de la logistique» autour de sa soumission.

Comme CryptoPotato a rapporté, même après son annonce à distance, Hayes a continué de résider à l’étranger et a expliqué qu’il ne se rendrait aux États-Unis que chaque fois qu’il devait faire face au procès à New York.

En fin de compte, l’ancien PDG de BitMEX s’est en effet rendu le 6 avril 2021. Cependant, les responsables l’ont libéré moyennant une caution de 10 millions de dollars en attendant le futur processus judiciaire.

OFFRE SPÉCIALE (sponsorisée)

Bon d’achat Binance Futures 50 USDT GRATUIT: utilisez ce lien pour vous inscrire et obtenir 10% de réduction sur les frais et 50 USDT lors de la négociation de 500 USDT (offre limitée).

Offre spéciale PrimeXBT: utilisez ce lien pour vous inscrire et entrer le code POTATO50 pour obtenir un bonus gratuit de 50% sur tout dépôt jusqu’à 1 BTC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *